La Tribune

«Les Népalais sauront se retrousser les manches»

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
Annik Giguère se rappelle qu'à son arrivée au Népal en 2010, les habitants l'avaient informée qu'un tremblement de terre y survenait en moyenne tous les 10 ou 12 ans.