La Tribune

L'alerte de sécurité unilingue après la fusillade du 22 octobre critiquée

Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Le gouvernement fédéral a l'obligation de communiquer dans les deux langues officielles même s'il est confronté à des situations d'urgence comme la fusillade survenue le 22 octobre dernier à Ottawa.