La Tribune
Une soixantaine d'artistes, majoritairement de futurs médecins, infirmières, physiothérapeutes, ergothérapeutes, travaillent depuis septembre à recréer pour la scène l'histoire de l'ogre Shrek. Pour cette production, le rôle de Fiona (jeune et adulte) est confié à Camelia Zaki et Annie Brasseur.
Une soixantaine d'artistes, majoritairement de futurs médecins, infirmières, physiothérapeutes, ergothérapeutes, travaillent depuis septembre à recréer pour la scène l'histoire de l'ogre Shrek. Pour cette production, le rôle de Fiona (jeune et adulte) est confié à Camelia Zaki et Annie Brasseur.

L'ogre Shrek chez les médecins

Laura Martin
Laura Martin
La Tribune
Le jour, ils apprennent à débloquer des artères, à poser des cathéters et à diagnostiquer des carences en fer. Le soir, ils font tomber leur sarrau et se déguisent en créatures fantastiques qui barbotent dans le marais d'un ogre au teint trop vert et à l'indice de masse corporelle trop élevé pour être en santé.