La Tribune

Raif Badawi a reçu ses premiers coups de fouet

Agence France-Presse
Quarante-huit heures après la condamnation par Riad de l'attaque contre Charlie Hebdo, champion de la liberté d'expression, un blogueur saoudien a reçu vendredi 50 coups de fouet pour «insulte envers l'islam» dans ce royaume qui n'accepte aucun écart.