La Tribune
Michel Gagné
Michel Gagné

La sécurité semblait déjà maximale à Paris

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Ce qui a frappé Michel Gagné, lorsqu'il est arrivé à Paris, c'est tous les militaires présents et la sécurité qui semblait déjà maximale. C'était le 31 décembre, avant même le terrible attentat survenu mercredi matin. Mercredi, le message qui ressortait aux informations diffusées en France, c'était l'appel à l'unité.