La Tribune
Les directions d'école et la direction de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) étaient à pied d'oeuvre, mercredi, afin de réfléchir aux mesures qui pourraient faire l'objet de coupes dans leur milieu ou encore qui pourraient être conservées.
Les directions d'école et la direction de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) étaient à pied d'oeuvre, mercredi, afin de réfléchir aux mesures qui pourraient faire l'objet de coupes dans leur milieu ou encore qui pourraient être conservées.

La CSRS à l'heure des choix douloureux

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Les directions d'école et la direction de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) étaient à pied d'oeuvre, mercredi, afin de réfléchir aux mesures qui pourraient faire l'objet de coupes dans leur milieu ou encore qui pourraient être conservées. Les directions ont dû faire cet exercice dans le cadre du plan de redressement de plus de 3 M$ qui est demandé à la commission scolaire. Au final, ce sont les élus scolaires qui entérineront le plan en septembre et les mesures qui en découlent.