La Tribune

Le cerveau des footballeurs n'aurait pas assez de la saison morte pour guérir

La Presse Canadienne
Le cerveau des joueurs de football n'a pas assez des six mois de la saison morte pour guérir complètement des chocs subis, préviennent des chercheurs américains.