La Tribune

Gaétan Drouin raconte son expérience à Lac-Mégantic

Caroline Bouchard
La Tribune
Vers 1 h 30, le 6 juillet, la sonnerie du téléphone de Gaétan Drouin l'a tiré de son sommeil. Ayant eu tôt fait de réaliser l'ampleur de la situation dans laquelle il se trouvait à Lac-Mégantic, le chef des pompiers Denis Lauzon lançait déjà des appels à l'aide à ses confrères de la région, à peine une dizaine de minutes après le déraillement du train qui a plongé sa ville dans un cauchemar. Quelques instants plus tard, réunis à la caserne de la rue Terrill, Gaétan Drouin et son équipe recevaient un aperçu de ce qui les attendait à Lac-Mégantic : une photographie du centre-ville envahi par le feu.