La Tribune
En débarquant à Auschwitz II-Birkenau, j'ai vu le chemin de fer qui menait directement aux chambres à gaz.
En débarquant à Auschwitz II-Birkenau, j'ai vu le chemin de fer qui menait directement aux chambres à gaz.

Voyager au coeur de l'horreur

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Il y a les deux semaines qu'on passe sur la plage du Costa Rica, à se faire dorer pendant qu'on évacue le stress de toute une année. Il y a cette vingtaine d'heures à patienter entre deux contrées, perché à des kilomètres d'altitude, pour boire le vent des côtes australiennes. On s'inflige une journée entière, comprimé contre un minuscule hublot, pour contempler la nature de l'autre bout du monde.