La Tribune

Des regroupements sociaux parlent de «machine à répression»

La Presse Canadienne
Une véritable «machine à répression» a été mise en place afin d'étouffer le mouvement de contestation né dans la foulée de la grève étudiante du printemps dernier, ont dénoncé trois regroupements sociaux.