La Tribune
Tout comme Édouard et Jérôme Lachapelle, tous les amateurs de sirop d'érable peuvent maintenant se sucrer le bec.
Tout comme Édouard et Jérôme Lachapelle, tous les amateurs de sirop d'érable peuvent maintenant se sucrer le bec.

Les cabanes ouvrent leurs portes

Caroline Bouchard
La Tribune
Bien que les érables aient commencé à couler il y a une semaine, les acériculteurs de la région n'ont pas encore réuni les conditions idéales pour démarrer la production de sirop d'érable. Cela est d'autant plus vrai pour les producteurs qui utilisent la méthode traditionnelle de la chaudière. Toutefois, on peut quand même dire que le temps des sucres est commencé, puisque quelques cabanes à sucre des environs ont reçu leurs premiers clients ce week-end.