La Tribune

Les surplus d'Hydro utilisés comme appât

Sylvain Larocque
La Tribune
La première ministre Pauline Marois veut mettre à profit les surplus d'électricité d'Hydro-Québec, qui coûtent une fortune aux contribuables, afin d'attirer de nouveaux investissements au Québec.