La Tribune

La maternelle à 4 ans en milieu défavorisé : plusieurs questions, peu de réponses

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
L'implantation de la maternelle à quatre ans dans les milieux défavorisés, annoncée par Québec, soulève plusieurs questions auprès des commissions scolaires, qui voient leur période d'inscriptions approcher à grands pas et qui attendent toujours des précisions du ministère de l'Éducation. À la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC), le directeur général Bernard Lacroix indique que ce projet ne fera pas partie de l'offre de services pour septembre 2013.