La Tribune

Le potager pourra rester à Drummondville

Véronique Larocque
Véronique Larocque
La Tribune
Michel Beauchamp et Josée Landry ont poussé un soupir de soulagement hier. Le couple qui a créé le potager urbain le plus médiatisé du Québec n'aura pas à remplacer ses plants de légumes par du gazon vert d'ici au 1er septembre pour se conformer à la réglementation municipale, comme on le leur avait ordonné. Il pourra même cultiver son jardin devant sa maison encore l'année prochaine.