La Tribune

Des rejets dont personne ne veut

Yvan Provencher
La Tribune
Environ 20 000 tonnes de rejets de papetières abandonnés sur les terrains d'une entreprise fermée en 2009 se dressent dans le paysage du parc industriel d'Asbestos. Même si ces matières posent un risque environnemental et un danger en termes d'incendie, personne n'en veut: ni la municipalité ni le ministère de l'Environnement n'en revendiquent la responsabilité ou ne comptent intervenir dans l'immédiat.