La Tribune

Cinq mutations du virus H5N1 lui permettraient de se répandre chez l'humain

Helen Branswell
La Presse Canadienne
L'étude controversée sur la grippe aviaire dont la publication complète a été bloquée pendant des mois par des préoccupations de sécurité conclut que seulement cinq mutations seraient suffisantes pour donner aux virus H5N1 la capacité d'infecter et de se répandre chez l'humain.