La Tribune
Monique Gagnon-Tremblay
Monique Gagnon-Tremblay

Manifs: Gagnon-Tremblay croit que l'ONU s'intéresse à des futilités

Alexandre Robillard
La Presse Canadienne
L'Organisation des nations unies (ONU) devrait s'occuper de sujets plus graves que la crise sociale québécoise provoquée par la hausse des frais de scolarité, a déclaré jeudi la ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay.