La Tribune
L'annonce de Stephen Harper a fait plaisir au sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, que l'on apperçoit à l'arrière.
L'annonce de Stephen Harper a fait plaisir au sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, que l'on apperçoit à l'arrière.

Jusqu'à 12 000 $ aux parents d'enfants tués ou disparus

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu a remporté l'un de ses derniers combats vendredi. Celui de mieux soutenir financièrement les parents des victimes d'actes criminels. Présent à Sherbrooke en compagnie du fondateur de l'Association des familles de personnes assassinées ou disparues (AFPAD), le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a annoncé la création d'un nouveau programme permettant aux parents qui cessent de travailler à cause de la mort ou la disparition d'un enfant de moins de 18 ans de pouvoir toucher jusqu'à 12 250 $.