La Tribune

«On va avoir des médecins au chômage»

Sara Champagne
Sara Champagne
La Presse
Le nombre d'étudiants qui accéderont à la formation postdoctorale en médecine de famille et dans des spécialités frôlera le cap de 1000 en 2012-2013. Ce nombre, qui a rarement été aussi élevé, inquiète la Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ), qui craint que des médecins se retrouvent au chômage dans quelques années.Comme il a l'habitude de le faire aux deux ans, le gouvernement a dévoilé, cette semaine, le nombre de places qu'il y aura dans les facultés de médecine du Québec.