La Tribune

La crainte d'être arrêté pour alcool au volant reste faible

Bruno Bisson
Bruno Bisson
La Presse
Les habitudes de consommation d'alcool des Québécois avant de prendre le volant et leur perception du risque qu'ils soient arrêtés pour avoir conduit avec les facultés affaiblies dans un barrage policier n'ont pas vraiment changé depuis au moins huit ans, malgré plusieurs campagnes de sensibilisation et la multiplication des contrôles routiers.