La Tribune

GI: Québec mènera une évaluation de compétences avant de statuer sur son sort en 2012

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
«L'avenir de notre Groupe d'intervention est très prometteur.»Le directeur du Service de police de Sherbrooke, Gaétan Labbé, tout comme le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny, envisage de façon positive l'avenir du Groupe d'intervention (G.I.) du Service de police de Sherbrooke.Lors d'une rencontre qui se déroulait mercredi à Québec, le ministre de la Sécurité publique du Québec (MSP), Robert Dutil, a confirmé aux autorités sherbrookoises que cette escouade pour les interventions à haut risque pouvait être maintenue jusqu'à ce que les compétences soient évaluées quelque part en 2012.