La Tribune
Faute de bénévoles, le Carrefour d'entraide bénévole de Victoriaville doit restreindre l'horaire de son service Tel-Écoute.
Faute de bénévoles, le Carrefour d'entraide bénévole de Victoriaville doit restreindre l'horaire de son service Tel-Écoute.

Tel-Écoute coupe faute de bénévoles

Yanick Poisson
La Tribune
Afin de pallier une pénurie majeure de bénévoles, la directrice générale du Carrefour d'entraide bénévole de Victoriaville, Francine Roy, s'est vue dans l'obligation de restreindre l'horaire de son service Tel-Écoute.